AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Fort Boyard version Azeroth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Laschanar
Conseiller du Chef !
avatar

Messages : 489
Date d'inscription : 21/10/2013
Localisation : Lune d'argent

MessageSujet: Fort Boyard version Azeroth   Mar 1 Juil - 19:26

Quelque part en en pleine mer, un bâteau amenait nos cinq compétiteurs à destination.
-C'est quand qu'on arrive ? Râla un elfe à l'ai renfrogné.
-Tu vois bien qu'on y sera dans quelques minutes inutile de râler. Commenta le sin'dorei à sa gauche.
-Kovalsky t'es chiant mec. Fit une trollesse en face de lui.
Le chevalier de la mort aurait voulu répliquer, mais la trollesse l'intima au silence. Il bouda le reste du voyage qui ne dura en fait qu'une dizaine de minutes.
Ils débarquèrent au fort et furent acceuillit par un grand humain à la tignasse et à la barbe noire.
-Bienvenue au Fort Boulard madame, messieurs. Mes assistants vont vous conduire dans les vestiaires afin que vous enfiliez des tenues plus règlementaires. Passe Porte ! Passe Fenêtre !
Deux gros bruits résonnèrent derrière les conccurents, un gnome déboula par une fenêtre tandis qu'un gobelin à l'air un brin sonné entra par une chattière aménagée dans une porte.
-Ils sont muets inutile d'attendre qu'ils vous parle. Messieurs à vous de jouer !
Le gnome -sans doute Passe Fenêtre- tira la trollesse dans une direction.
-Eh mec Jinkala elle a pas besoin qu'on la traine ! Râla t-elle en se dégageant de la prise du gnome vêtu d'une marinière blanche.
Le gobelin quant à lui montra simplement le chemin aux quatre garçons. Kovalsky et Shadowlive se regardèrent un bref instant.
-J'aime pas les gob'. Eh l'gob' t'es qui ? Passe Fenêtre ou Passe Porte ? Demanda le chevalier de la mort.
Bien entendu étant muet la petite chose verte ne répondit rien, il se contenta de montrer la porte des vestiaires.
-Je pense que c'est Passe Porte. Couina un jeune humain qui faisait parti de l'équipe.
Cependant il parla si bas que seul Anderian, le second sin'dorei l'entendit. Kovalsky grogna, pensant que le gobelin se payait sa tête, il le poussa en entrant dans les vestiaires avec ses collègues de fortune. Le mort-vivant, Shadowlive ricana et murmura à Passe Porte :
-Tu ferais mieux de rester à l'écart, il peut pas blairer les gobelins, mais vraiment pas niark niark !
Sur ces mots il entra à son tour, suivit de près par l'humain et le sin'dorei. Il ne fallut pas plus de dix secondes pour qu'un cri retente dans tout le fort :
-Hors de question que j'mette cette horreur ! Gueula la voix de Kovalsky.
Peu après : Le présentateur, Monsieur John Pott regardait la personne qui allait sans doute lui causer des problèmes d'un oeil las.
-Monsieur Kovalsky, puis je savoir pourquoi vous vous balader torse nu ?
En effet ledit Kovalsky jaugeait le présentateur d'un oeil mauvais, les bras croisé sur son torse nu il grognait et bargouinait pour lui même.
-J'met pas ça.
-Roooo mais c'est juste un T.shirt on en fait pas tout une histoire ! S'exclama Anderian.
-N'empêche c'est moche quand même...renchérit le mort-vivant.
-Je...euh oui je trouve aussi. Chuchota le jeune humain.
-Si il ne porte pas ça on ne commence pas les jeux. Dit clairement le présentateur.
Jinkala souffla, elle arracha le T.Shirt des mains d'Anderian et prit un bras du chevalier, elle enroula et serra l'immonde habit rose autour de son biceps et déclara :
-Voilà mec il l'a mit !
Shadowlive et le jeune humain ne purent s'empêcher de ricaner alors qu'Anderian soupirait. Le présentateur regarda le bras du chevalier d'un air interloqué, il devait bien admettre que techniquement le t.shirt était mit. Les jeux commençèrent dont par une présentation des candidats :
-Honneur aux demoiselles ! Jinkala, trollesse druidesse ! Elle adore dévorer des gnomes, danser nue les soirs de pleine lune et jeter des mauvais sorts !
John montra la trollesse qui le dépassait d'une bonne tête et demie. Sa crinière orange et ses minuscules défenses lui donnaient un air farouche.
-Viens ensuite notre plus jeune conccurent, un humain faisant des études pour devenir paladin plus tard, Charles Attant !
L'humain était petit et frêle, des tâches de rousseurs sous les yeux et des cheveux bruns il faisait penser à un pauvre petit oisillon tout juste sortit du nid.
-Et maintenant notre mage Anderian ! Il adore voyager en solitaire, on se doute bien pourquoi petit coquin !
John désigna le grand sin'dorei, d'apparence mince il avait les traits durs, ainsi qu'un air hautain et mauvais. Il portait les cheveux mi-longs bruns-roux et semblait ne pas apprécier le commentaire du présentateur.
-Hum sans plus attendre ! Notre mort-vivant démoniste Shadowlive ! Il déteste les poulets et adore se battre !
Le démoniste qui ressemblait à un gros sac d'os gesticulant ne sembla même pas faire attention aux autres, trop occupé qu'il était avec Kovalsky à regarder les tigres gigantesques en contrebas.
-Et nous terminons avec un autre sin'dorei Monsieur Kovalsky ! Un chevalier de la mort un peu abruti sur les bords, il hait les gobelins et les Jean-Kévin, adore se battre avec sa batte en saronite !
Ledit chevalier était penché à la balustrade, il faisait approximativement la même taille que son compatriote mage, ses traits durs étaient accentués par la paleur de sa peau et de sa tignasse argenté.
-Bon mec on commence ? Râla la trollesse en lorgnant sur Passe Fenêtre.
-Oui oui, c'est partit la Boule ! Un orc chauve et imposant frappe un gong avec un bâton surmonté d'une grosse boule.
Voilà le chrono est déclenché, vous avez une quarantaine de minutes pour récupérer sept clés via des épreuves, Passe Porte va vous guider dans le fort c'est partit !
Le gobelin commença à galoper à travers le fort, les cinq conccurents le suivant de près. Arrivée devant une porte le gobelin désigna Shadowlive puis la porte.
-Hein ? Moi ? Bon bah ok. Le mort-vivant attendit le top de Passe Porte avant d'entrer, là il découvrit une pièce un peu sombre, un tapis roulant surelevé et des seaux accrochés au plafond et tout au bout du tapis roulant une sorte de tuyau et à côté la clé. Il haussa les épaules et leva un bras, se préparant à lancer un sort.
-Une petite précision, il est interdit d'utiliser la magie ou toute forme de violence pour détruire le matériel. Dit une voix sortit d'un haut-parleur situé au plafond.
-Et merde...
Le mort-vivant se résigna à grimper sur le tapis-roulant qui se mit aussitôt en marche, il commença donc à trottiner dessus et tenta de prendre un des seaux au dessus de sa tête, le premier renversa complètement son contenu sur lui.
-Raaaaa bordel de meeerde ! Gronda t-il, il jeta le premier seau et enchaina sur le suivant, cependant il n'avait pas fait attention au fil derrière lui. Il trébucha lamentablement dessus et se fit propulser en arrière, son bras se détacha de son corps sous le choc.
-Mais c'est quuooooi cette daube !? Il se dépêcha de refixer son membre à sa carcasse avant de remonter sur le tapis, cette fois il fit attention au fil, il put saisir un autre seau, la moitié de son contenu se déversa sur le pauvre mort-vivant mais il parvint enfin à mettre l'eau dans le tuyau, faisant légèrement remonter la clé.
Il continua ainsi avec deux autres seaux, jusqu'à ce que les autres au dehors lui hurlent de sortir de la pièce.
C'est ainsi que Shadowlive ressortit de la première épreuve complètement trempé, et surtout sans clé. En revanche les membres de son équipe était presque tous prit de fou rire, ne comprenant pas pourquoi il regarda autour de lui et repéra un écran qui montrait l'intérieur de la pièce, ainsi ils avaient vu quand il s'était vautré.
-...Pfff !
La voix de John s'éleva dans le fort.
-Allez les candidats on enchaine ! Passe Porte allez !
Le gobelin les guida jusqu'à la prochaine épreuve : Devant le panneau de bois il désigna Charles, le jeune humain.
-M-moi ? Mais je-
-Fais pas ta fiote !
Kovalsky ouvrit la porte et poussa littéralement l'humain à l'intérieur. La pièce était poussièreuse et pleine de toiles d'araignée, à part cela elle contenait des pots de bois avec un trou sur le dessus, mais impossible de voir à l'intérieur.
-Le but du jeu est simple : La clé est cachée dans l'un de ces pots, à vous de jouer ! Expliqua la voix du présentateur.
Charles s'avança, il déglutit et plongea sa main dans le premier pot. Il sentit quelque chose de gluant.
-IIIIIIIIIIIIIIiiiiiiiiiiiiiih ! C'est QUOI ça !?
-Continue ! Cria la voix d'Anderian.
Le pauvre humain renifla, pleurnicha mais il plongea finalement sa main dans le pot suivant, quelque chose bougeait à l'intérieur ! En vitesse il retira sa main et la replongea dans un autre pot, là il sentit la clé. Il se dépêcha de la saisir dans le liquide visqueux qui l'entourait et ressortit de la pièce.
-C'était répugnant !
-Tiens tu pisses du sang mec...Commenta Jinkala en regarda le bras rouge de Charles.
Celui-ci pâlit et tourna de l'oeil alors que le gobelin lui arrachait presque la clé des mains.
Le jeu fut interromput durant quelques minutes le temps de réanimer et de persuader le pauvre humain que ce n'était que du colorant. Quand Charles fut enfin sur pied ils purent continuer, Passe Fenêtre surgit de nul part et entraina Anderian avec lui jusqu'à la vigie.
Le mage parut intrigué mais il ne posa pas de questions. Ils grimpèrent tout en haut et arrivèrent dans une pièce particulièrement étroite et encombrée de toute sortes de bibelots, de livres, de filets de pêche ou de lampes à huile. Un vieil homme barbu somnolait derrière un énorme livre, Passe Fenêtre s'empressa de le réveiller avec un grand coup sur son crâne chauve.

-Quoi qu'est ce quoi ? Dit-il avec un air de fou sur le visage.
Oooow Anderian ! Je vous attendais, êtes vous prêt à répondre à mon énigme ?
-Posez vieille homme. Fit il d'un air particulièrement arrogant.
-Dis donc je ne suis pas si vieux ! Quelle insolence !
Bon : Il est de petite taille, de leur grande oreilles les trolls sont friands, il est de la couleur des feuilles, qui est il ?
Anderian fronça les sourcils, la réponse était si simple qu'il trouva cela louche.
-Un gobelin ? Proposa t-il.
Le vieil homme parut estomaqué.
-Vous êtes bien plus fort que je ne l'imaginais ! C'est pourtant une espèce très rare le gobelin, je pensais que personne d'autre que moi ne connaissais leur existence ! Voilà une clé vous l'avez bien mérité.
-Je sais bien que je suis le plus doué vieux fou.

Le sin'dorei regarda le taré un instant avant de prendre la clé, visiblement il était sérieusement atteint.
Pendant que l'elfe redescendait rejoindre ses co-équipiers, Passe Porte avait guidé le reste du groupe jusqu'à l'épreuve suivante. Ils remarquèrent tous l'échelle qui menait jusqu'à une petite trappe au dessus de la porte. Encore une fois la voix du présentateur s'échappa d'un haut-parleur.
-Kovalsky c'est à vous de jouer, le but du jeu est de ne surtout pas toucher le sol. Si vous le faites vous serez envoyez dans les geôles du fort.
-Pffeuh trop facile ! Commenta le chevalier qui grimpait déjà à l'échelle.
-Je précise qu'il est interdit d'utiliser une poigne de la mort ou toute forme de magie ou de violence.
-...Vas y c'est nul !
-Eh l'oweille pointue t'as oublié ça.
Jinkala lança la ventouse au sin'dorei qui était maintenant devant la trappe, il l'attrapa et au signal du gobelin il entra dans la salle. La luminosité était faible, des petits robots étaient postés aux quatre coins de la pièce, leurs gyrophare rouge tournant lentement.
Kovalsky grimpa d'abord sur une armoire après avoir préalablement coincé la ventouse dans sa bouche, il avisa ensuite l'échelle accrochée à l'horizontale. Au dessus ou en dessous ? Bah il était bien assez adroit pour passer par en dessous. Il s'élança, ce qu'il n'avait pas prévu c'était sa grande taille, avec son élan en plus il frôla le sol. Il se balança encore un peu avant de se stabiliser.
Ce fut le tour du redoutable hamac, stupidement il sauta dessus sans réfléchir faisant s'enrouler le hamac sur lui même avec le chevalier dedans.
La ventouse coincée dans la bouche l'empêcha de lâcher des insultes dans tous les sens à l'adresse de l'objet qui ne lui avait rien fait. Il ne restait que peu de temps à Kovalsky pour s'échapper de son filet et récupérer la clé. Il se débattit et parvint à libérer une main, il prit la ventouse et se dépêcha d'ouvrir la cage de verre et saisit l'objet convoité.
D'un mouvement d'épaule il se dégagea du hamac, avec beaucoup de mal il put parvenir jusqu'à l'échelle, la clé entre ses dents alors qu'au dehors les autres tambourrinaient à la porte pour l'inciter à sortir. Quand enfin il fut sortit il poussa un cri de victoire.
-Muhahahahaha j'suis trop foooooort !
Il descendit d'un bond et bomba le torse, fier de lui.
-...Dis, tu l'as foutu où la clé ? Demanda Shadowlive.
-Hein ? Bah dans ma bouche pourq...oh merde....
-...Paw tous les loas cet imbécile a bouffer la clé !
-C'est un cas inédit dans le jeu mesdames et messieurs un candidat a avaler une clé ! S'exclama la voix du présentateur.
Jinkala poussa le chevalier au sol puis le saisit par les jambes pour le secouer la tête en bas.
-Cwache moi ça ! Cwache espèce de pignouf tawé ! Andewian fout lui des coups dans l'bide p't'êtwe y va wecwacher !
Aucun coup ne fut nécessaire, le chevalier recracha la clé qu'il avait malencontreusement avalé. Un peu secoué il toussa et tendit l'objet plein de salive et autre au gobelin, ce dernier l'accrocha à son trousseau et fit un deux avec ses doigts.
Personne ne comprit vraiment ce qui se passa, Passe Porte vola dans un mur, et y mourut la tête éclatée.
-Heu...Kova...pourquoi tu l'as frappé ? Demanda Shadowlive.
-Il m'a fait un doigt ! T'as pas vu ?
-Il a juste fait le signe "deux" avec ses doigts. Dit Charles sur un ton effrayé.
-Ah...m'en fout j'aime pas les gob' !
-Pourquoi je suis avec une équipe pareille...souffla le mage qui était exaspéré par le comportement de ses équipiers.
-Fort heureusement nous avions prévu le coup. Passe Porte numéro 2 ! S'écria la voix du présentateur.
Un gobelin apparut de nul part, il prit le trousseau de clé de son prédecesseur et s'approcha du groupe. Il s'inclina brièvement devant eux. Puis il leur fit signe de les suivre. Ils eurent l'impression de traverser tout le fort tant ils coururent, mais ils arrivèrent finalement devant la porte de la prochaine épreuve.
-Pour cette épreuve nous aurons un duo ! Jinkala, Charles ! Passe Porte numéro 2 va vous donner un bâton, le but est de taper dans les bout de bois pour ouvrir les trapes et faire tomber la clé. Expliqua le présentateur.
Le gobelin donna un bâton à Charles.
-T'as intéwêt à assuwer mec, sinan Jinkala et cousine te jetteront la malédiction du bambala tu vas pas aimer. Menaça la trollesse.
-O-oui Madame bien Madame, pas taper Madame ! Couina l'humain.
Le gobelin ouvrit la porte et le duo entra dans la salle de l'épreuve. De la paille recouvrait le sol et une dizaine de boites étaient fixées au plafond.
-Bon mec, Jinkala elle va gwimper suw tes épaules, donne le bâton elle auwa besoin pouw taper dans les bidules.
-L'inverse stupide trollesse ! S'écria la voix d'Anderian. Mettez l'humain sur vos épaules !
-Vas y c'pas juste ils ont l'droit d'taper eux et moi même pas ! Râla la voix du chevalier de la mort au dehors.
-Toi le nèfle Jinkala elle va te couper le bambala ! Bon petit humain gwimpe suw Jinkala, mais pwofite pas pouw weluquer son décolleté !
Charles s'éxecuta sans broncher, il fut rapidement sur les épaules de la druidesse qui le hissa sans soucis jusqu'aux boites. Là il frappa dans la première qui fut à portée, un liquide vert visqueux s'écoula sur les deux participants, l'humain poussa un cri de terreur et gigota dans tous les sens pour enlever la substance qui lui coulait sur le visage.
-Wowowowowow mec ! Tu t'calmes ou Jinkala t'en colle une !
-Maimaismais...c'est dégueulaaaaaasse ! Couina Charles en pleurnichant.
Jinkala avança jusqu'à la prochaine boite.
-Tu wigoles ou quoi, Jinkala se met un twuc comme ça suw la twonche une fois paw semaine des mois bimensuel des années bisextiles. Alows tu fais pas ta fiote et tu fwappes là d'dans !
Charles chouina mais tapa dans la boite suivante, là ce fut une sorte de poudre roseâtre qui s'échappa et qui se fixa sur la gelée verte.
-Wo mewde mec...cette poudwe c'est...du pollen de wose, Jinkala elle est a-a-ATCHA ! La druidesse éternua et faillit propulser le pauvre humain à l'autre bout de la salle, fort heureusement il se cramponnait bien. Elle continua d'avancer vers la prochaine boite, essayant de retenir un nouvel éternuement.
Charles tremblait sur les épaules de Jinkala, il avait vraiment peur qu'elle ne l'envoie valser en éternuant malencontreusement. Il se dépêcha de taper dans la boite, cette fois-ci ils découvrirent la clé qui pendouillait au bout d'un fil.
-Je la vois ! Approche toi et je pourrais la prendre. Charles tendit la main, il était à deux doigts de l'attraper.
-A-a-a-ATCHAPATCHAAAA ! Cette fois l'éternuement fut plus violent et envoya le pauvre humain se vautrer contre un mur dans un bruit sourd, néanmoins il avait la clé entre les mains. Voyant que son équipier ne se relevait pas Jinkala s'approcha de lui.
-Eh mec ? Sniiirf, Eh les mecs ! Jinkala pense qu'elle a tuer le petiot sans faiwe expwes, bowdel c'est twop fwagile ces machins là. J'l'ai tout cassé...a-a-ATCHAAPAAA !
Dehors les rires retentirent, la druidesse sortit enfin avec son équipier assommé, le trainant par un pied. Du sang lui coulait du front et des lèvres.
-Jinkala a la clé mais l'gnome géant il a mowfler.
Passe Porte numéro 2 prit la clé à Jinkala et la mit sur son trousseau, il fit ensuite le signe trois avec ses doigts, Kovalsky le montra du doigts en gueulant :
-J'vous l'avais dit qu'il fait des doigts c'connard ! Il saisit le trousseau de clés des mains du gobelins, le confia à Shadowlive, prit la créature verte par le pantalon et le balança dans la fosse aux tigres.
-Ca t'apprendra ! Un gros SPROTCH résonna dans le fort, suivit de rugissements affamés.
Anderian se pinça l'arête du nez en soufflant, étaient ils tous aussi stupides les uns que les autres ?
-Et bien heureusement que nous avons d'autres Passe Porte ! Passe Porte numéro 3 en piste ! Et je tiens à préciser à notre assassin de gobelin qu'il ne fait pas de doigts, il montre simplement le nombre de clés obtenues ! Expliqua la voix du présentateur.
Kovalsky grogna et fit la moue comme un enfant de cinq ans, croisant les bras sur son torse il fit mine de dédaigner les autres. Et pendant ce temps là le jeu avait encore été arrêté un court instant afin de réanimer Charles. Quand cela fut fait le chrono put être relancé.
Passe Fenêtre déboula soudainement dans les escaliers et incita Shadowlive à le suivre.
-Quoi ? T'me veux quoi pitit chose ?
-Suivez le, c'est pour une énigme du vieux taré en haut de sa tour. Expliqua le mage. D'ailleurs celui-ci fut réquisitionné par Passe Porte numéro 3.
-Mon cher Anderian nous allons vous équiper, si votre collègue démoniste ne parvient pas à résoudre l'énigme c'est vous qui irez plonger dans l'eau afin de récupérer la clé. Annonça le présentateur, Anderian grogna mais daigna suivre le gobelin.
-Un enfant humain de trois ans parviendrait à répondre aux questions de ce vieux fou, et c'est dire vu le niveau intellectuel des humains. Râla t-il.
Dans la tour, le mort-vivant venait tout juste d'arriver. Le vieil humain était tellement penché sur son grimoire que son nez en touchait les pages.
-Vous êtes prêts démoniste ? Alors commençons, ah attendez où sont mes lorgnons...
-Dans ta tignasse.
-Ah oui merci mon brave, alors je disais...ah oui ! Commençons : Attention vous n'avez droit qu'à une réponse. Je suis petit et marron, qui suis-je ?
-Un marron. Affirma le démoniste qui tendait déjà la main pour recevoir sa récompense.
-Et bien non ! Je suis une crotte de souris ! Le vieil homme semblait fier de lui, son interlocuteur affichait une mine dépité, du moins il le pensait. L'humain prit une clé dans un coffre derrière lui, un flotteur y était accroché, il ouvrit la fenêtre et y lança la clé.
-Héhéhé maintenant c'est à votre ami de jouer !
-...Le démoniste ne pipa mot, mais qu'est ce que c'était que ce vieil écervelé ?! Il était plus que tenté de lui cramer la tronche, mais il s'abstint et redescendit de la tour.
En bas Anderian vit quelque chose tomber dans l'eau, le mort-vivant avait été encore plus stupide qu'un enfant humain. Il crut rêver, et donc c'est lui qui devait plonger là dedans !
-Comme vous l'avez comprit Anderian votre ami a lamentablement échoué, vous avez trois minutes pour récupérer la clé. Il est évident que toute forme de magie est prohibé ! C'est partit !
Le mage plongea dans l'eau un peu fraiche, il avait vu la clé. Fort heureusement elle n'était pas très loin. Il 'atteignit en quelques secondes et passa l'anneau de corde à sa main avant de commencer à revenir, mais quelque chose attira son attention. Sur la plateforme ses équipiers s'agitaient, ou tout du moins l'humain montrait quelque chose derrière lui. Il s'arrêta un instant et jeta un coup d'oeil : Anderian devint soudainement bien plus pâle, un aileron de requin !
Il n'allait pas vers lui mais il était bien trop proche à son goût, aussi accéléra t-il considérablement la cadence jusqu'au filet qui servait d'échelle vers la plateforme.

Il grimpa aussi rapidement qu'il le put, s'emmêla une ou deux fois dans les cordages, l'aileron s'approchait ! Quand enfin il fut sur la plateforme, à bout de souffle il entendit les rires de Kovalsky et de Shadowlive. Le sin'dorei releva la tête vers les deux impertinents.
-Fewmez donc vos gueules vous deux, le pauvwe nèfle il a nagé tout vite pouw wien.
-Hein ?
Un gnome remonta à son tour le long du filet, avec un faux aileron de requin fixé sur son dos.
-...C'est une blague...Souffla l'elfe en se redressant de toute sa hauteur.
-Bah ouais mec.
Personne ne s'attendit à la réaction du mage, il fit voler le gnome à la mer d'un coup de pied. Tous avaient l'air ébahit puis la druidesse, le démoniste et le chevalier hurlèrent en choeur :
-GNOMEEERUUUUUUUUN !
Après ce petit coup de théâtre Anderian put donner sa clé à Passe Porte numéro 3 et se changer. Ils enchainèrent ensuite sur la prochaine épreuve.
-C'est à vous Kovalsky ! Vous allez prendre les gants que vous tend Passe Porte numéro 3, une fois dans la salle vous verrez une corde avec une clé ainsi qu'une épée, le but du jeu est d'extraire le plus rapidement possible l'arme et d'ensuite couper la corde afin de récupérer la clé. Allez y !
Le chevalier était plutôt content, enfin une épreuve aites pour lui ! Il s'empressa d'entrer dans la pièce sombre et poussiéreuse, l'épée était plutôt grande et fichée dans un bout de bois, trop facile ! Sans attendre il saisit la poignée de l'épée et commença à tirer, il fut surprit. Elle ne venait pas du premier coup ? Il retenta en se balançant de droite à gauche.
-Huuuumpppfff bordel d'cochonnerie d'mes deux ! Un bruit sourd se fit entendre dans la pièce, le chevalier se retrouva cul contre la porte, la tête en bas avec l'épée entre les mains.
-Rogntudju c'pas trop tôt ! Dehors il entendit les rires de ses camarades, mais il ne s'en préoccupa pas plus que ça, il se dépêcha de brandir l'épée lourde au dessus de sa tête. Le coup résonna dans toute la pièce et fit voler la poussière. Le chevalier entendit un petit "cling cling" quelque part dans la salle. Il baissa les yeux, la corde avait été coupée net, et la clé...avait disparut.
-...Merde...merdemerdemerdemerde BIDIOU DE PUTAIN DE CLEEEE DE MERDEEE !
L'abrutit qu'il était avait fait voler le précieux objet dans la pièce mais il ignorait où ! Il fouilla dans les cordes, fit voler les bouquins qui trainaient au sol, envoya valser le fourreau d'une épée. Mais il ne trouva pas la clé. Bientôt il entendit ses équipiers tambourriner contre la porte en lui criant de sortir.
Ce qu'il fit sans attendre. Les oreilles basses il émit quelques chouinements.
-Mais que t'es con quand tu veux toi ! Fit le démoniste.
-Je confirme oui. Renchérit le mage d'un air hautain.
-Dites...
-Un vwai po doué !
-Euh dites ?
-QUOI ?!
Charles couina et montra une oreille de Kovalsky.
-La clé était sur le lustre, elle est ensuite t-t-tombée sur votre oreille.
Tous regardèrent la dite oreille, en effet la clé y était accrochée et l'idiot du village que Kovalsky était n'avait rien remarqué. Le chevalier la retira, l'examina et étira un immense sourire. Son torse se bomba et il remua l'objet devant les yeux des autres.
-C'qui le plus fort ?
-Idiot.
-Crétin.
-Maieuuuuuuu !
-Et de cinq clés ! Annonça le présentateur.
Passe-Porte numéro 3 se pressa de les guider à une autre cellule, encore une fois à l'autre bout du fort bien entendu sinon ce n'est pas drôle.
-Jinkala cette épreuve est pour vous ! Elle est exclusivement réservée aux filles ! La clé se trouve à l'autre bout des rouleaux, pour y parvenir il suffit que vous parveniez à passer sur eux sans tomber. Comme d'habitude la magie est interdite ! Bon courage !
La druidesse entra dans la pièce, des rouleaux étaient disposés à l'horizontale. On y accédait via une petite plateforme, dessous il n'y avait qu'une sorte de mousse. Elle haussa les épaules et s'avança, ça avait l'air très simple à faire comme épreuve ! Elle s'élança en courant sur les rouleaux, mais se rendit très rapidement compte que ce serait loin d'être si aisé quand elle tomba dans la mousse dès la moitié du premier rouleau.
-Allonge toi dessus et vas y en douceur ! Conseilla Shadowlive.
La druidesse grogna mais dut admettre que c'était une bonne idée. Elle s'allongea sur le premier rouleau, puis elle commença à avancer tout en fixant son objectif.
Dehors :
-Dites...j'avais pas r'marqué que Jinka avait une aussi grosse...Marmonna le chevalier de la mort.
L'humain s'empressa d'hocher la tête, les yeux rivés sur l'écran qui semblait zoomer sur le décolleté de Jinkala.
-Elle nous tuerait si elle savait non ? Demanda t-il en la regardant chuter une troisième fois.
-Elle vous jetterait la malédiction du bambala. Commenta Shadowlive en ricanant.
-N'empêche que j'm'en f'rais bien un bon oreiller moi. Renchérit Kovalsky.
-Et moi autre chose. Chuchota Charles.
-Vous comprenez maintenant messieurs pourquoi cette épreuve est exclusivement féminine ! Dit la voix du présentateur. Le mage roula des yeux, atterré par ce qu'il entendait.
A l'intérieur : Jinkala qui n'avait aucunement conscience de se faire reluquer la poitrine, continuait d'avancer sur les rouleaux, elle pouvait presque atteindre la clé. elle n'était qu'à quelques centimètres ! Elle se risqua enfin à lever le bras vers son objectif, elle l'avait ! Sans attendre elle se laissa tomber dans la mousse et sortit de la salle avec un grand sourire.
-C'était chiant mais Jinkala elle a...elle plissa les yeux en remarquant que Kovalsky, Charles et Passe Porte numéro 3 reluquait sa poitrine sans aucune gêne. Elle brandit sa main et claqua les trois pervers, plus Shadowlive dont la tête valsa plus loin.
-Mais j'ai rien fait moi ! S'exclama t-il, son corps remit sa tête en place.
-Nan mais c'était dwôle, vous twois si Jinkala vous y wepwend à matter sa supewbe poitwine ça va chauffer pouw vos bambalas !
Après cette très intéressante épreuve ce fut au tour de Charles de montrer de quoi il était capable.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Fort Boyard version Azeroth
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» J0 - Bienvenue à Fort Fort Lointain
» Doppelgängers, doppelliners, "sosies" quoi !
» [ Enigme ] Fort Boyard
» Installation version numérique DISQUE6
» Jeux Naomi et version Dreamcast

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WoW Jeu de Role :: Textes de Laschanar-
Sauter vers: