AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Du coté de la Légion.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Laevathein
Zoulie Draeneï
avatar

Messages : 381
Date d'inscription : 21/10/2013
Age : 28
Localisation : Telaar, Nagrand.

MessageSujet: Du coté de la Légion.   Lun 8 Aoû - 18:10

Tout d'abord, avant de lire ce texte, sachez qu'il n'a pas vocation à établir une vérité absolue, mais simplement à retranscrire certains événéments de l'envers du décors, tels que je les imagine, bonne lecture.

C'était le moment de vérité, les Eredars étaient en train d'ouvrir le portail, et bientôt, Kil'Jaeden pourrait l'emprunter, le Puit de Soleil s'était avéré bien pratique, le service que Kael'Thas avait rendu à la Légion serait dûment récompensé...

Derrière lui, une horde de démons attendaient, impatients de déferler sur ce monde et de le mettre à sac, Kil'Jaeden sourit, c'était lui qui ouvrirait la voie, qui écraserait toute résistance, qui ferait honte à Archimonde pour son échec, cinq années plus tôt.

Une étincelle jaillit, le portail était ouvert, mais quelque chose était étrange...

-Seigneur Kil'Jaeden, sauvez-nous, sauvez...Argh...

Ainsi donc, les défenseurs d'Azeroth avaient réussi à abattre les Eredars chargés d'ouvrir le portail? Kil'Jaeden eut un nouveau sourire, très bien, alors ça irait encore plus vite, il écraserait les forces d'Azeroth aussitôt arrivé, et ferait plonger ce pitoyable monde dans le désespoir.

Faisant signe à ses troupes de rester sur place et d'attendre ses ordres, il franchit le portail.
Alors que sa tête émergeait de l'autre coté, il entendit des cris, parfait, se dit-il, la peur les envahit déjà à ma simple vue, je...
Il y avait un problème ! Le portail n'était pas finalisé, et il ne pouvait pas le franchir entièrement, il sentait ses jambes de l'autre coté, mais ne pouvait pas les faire passer !

Face à lui, plusieurs dizaines de combattants, Orcs, Taurens, Humains, Elfes, et même ces immondes Draeneï qu'il haïssait tant ! Éclatant d'un rire guttural, il leur cria:

-Approchez, défenseurs d'Azeroth, approchez, et voyez la dissolution de votre monde !

Il ne pouvait pas se déplacer, mais ce n'était pas nécessaire, il pouvait les atteindre avec la magie, balayant d'un revers de main les guerriers qui l'approchaient, il fit pleuvoir feu et roches dans la pièce, obligeant ses adversaires à s'écarter, gênant les incantations, empêchant les tireurs de précision d'armer leurs armes, mais leur cible était très grande, et bientôt, les sorts et les flèches s'abattirent sur lui.
De la magie d'opérette, faible, ridicule, mais pourquoi alors ce malaise? Cela faisait déjà plusieurs fois que l'un de ses sorts s'évaporait dans sa main avant qu'il ne puisse le lancer, et pire que tout: ses ennemis refusaient de mourir.
Au milieu de son corps, là ou le portail faisait jonction entre Azeroth et le monde dont il venait, il sentit l'énergie du Puit de Soleil faiblir, les sorciers Eredars avaient été tués avant de parvenir à créer le relais magique permettant de siphonner sans limite l'énergie du Puit.
Il était capable de créer ce relais, mais c'était impossible avec cette agitation: il devait en finir.

Kil'Jaeden leva les bras et joignit les mains, en pensée, il récita une incantation complexe, il dessina le mouvement dans son esprit, et s'apprêta à déchaîner la mort sur toute la région, lorsque soudainement il reçu un choc violent au visage, vacillant en arrière sous l'effet du coup, et de la douleur, il leva les yeux, et resta muet de stupeur durant une seconde: des drakes bleus tournoyaient autour de lui, montés par certains des ennemis qu'il affrontait, et ces drakes crachaient un feu bleu, qui explosait à l'impact.

Touché par plusieurs de ces projectiles, il perdit sa concentration et son sort se rompit, du sang coulait maintenant sur son front, son torse, ses bras, il sentait la douleur lancinante dans son corps.
Alors qu'il tentait de rassembler ses esprits pour contre-attaquer, il se sentit basculer en arrière, il tenta de se redresser, croyant que ses jambes l'avaient trahi, mais non, il les sentait encore parfaitement sur le sol de pierre dure, mais alors...?
Un grondement retentit, puis il se sentit à nouveau basculer, ses ennemis s'étaient arrêtés d'attaquer, et lançaient des clameurs, les toisant de toute sa hauteur, il s'apprêtait à leur cracher une malédiction, lorsqu'il comprit subitement: le portail s'effondrait ! Il n'avait pas eu le temps de le stabiliser, et l'énergie qui l'alimentait était tarie.

Étouffant une exclamation de colère, Kil'Jaeden tenta de résister, s'agrippant au sol, tandis que le portail l'aspirait de l'autre coté, mais la puissance combinée du vortex et des attaques le firent rapidement lâcher prise, et il disparu.

Kil'Jaeden fut violemment projeté au sol, ouvrant les yeux, il vit le ciel verdâtre de Mortecendre, levant la tête et regardant devant lui, il vit que le portail s'était refermé, reposant la tête au sol, il ferma les yeux, tâchant d'oublier la douleur qui lui lacérait les chairs, mais il ne pouvait pas ignorer ce sentiment qui commençait à faire son nid dans son coeur, l'image furtive du visage goguenard d'Archimonde lui passa devant les yeux, et il serra les dents, il avait perdu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Du coté de la Légion.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le rp coté horde
» [40K] Thunderbolt de la 14ème Légion Pénale
» Projet de guilde Rp pvp coté Horde.
» [Nains] 2500 pts, qualifications Inter Région 2011
» [LEGION] Niveaux de légion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WoW Jeu de Role :: Textes de Laevathein :: Textes.-
Sauter vers: